Home » Au fil des jours » Témoignage de Raghide Sayegh, présidente du Comité de jumelage Bikfaya

Témoignage de Raghide Sayegh, présidente du Comité de jumelage Bikfaya

Raghide nous donne quelques nouvelles de nos chers amis : comment organisent-ils la solidarité dans leur quotidien plus chaotique que jamais ? comment maintiennent-ils, dans la Foi, l’espoir d’un avenir pour leur pays et l’espérance d’une résurrection… ?

« La crise économique et sanitaire, liée à la pandémie de Covid-19 et à la corruption des autorités, a touché les familles libanaises qui luttent au quotidien pour assurer leur survie, se réfugiant dans la prière et implorant Dieu de leur venir en aide et de guider leurs chefs dans les prises de décision.
Les difficultés sont nombreuses et variées, elles sont aussi difficiles à contourner :

  • Le Chômage.
  • Les Médicaments très chers ou en pénurie.
  • Les salaires en livre libanaise ont perdu leur valeur et le prix des marchandises a augmenté de 100 %, les gens n’arrivent plus à assurer leurs produits de base : viande, fromage, lait pour les enfants, médicaments, chauffage et même le pain dans certains cas.
  • Le prix du diesel est en dollars ce qui rend très difficile de se le procurer.
  • Les pannes d’électricité et pas de générateurs assurés 24/24 h vu le prix très élevé du diesel.
  • L’école de Bikfaya est fermée depuis Noël et n’ouvre ses portes que 3 jours sur 5 pour épargner aux enseignants les déplacements et par la suite le prix de l’essence et pour réduire les heures de chauffage et d’usage du générateur pour l’électricité (économie de diesel).
  • Par manque de courant électrique, même le travail en ligne ou les études (via Zoom) sont devenus impossibles.
    Pour surmonter toutes les difficultés sanitaires et économiques qui ont affecté non seulement le mode de vie des paroissiens mais aussi leur moral, la paroisse s’est mobilisée à deux niveaux : financier et spirituel.
    Niveau financier :
    Tous les paroissiens se sont rendus solidaires et unis pour surmonter cette période de crise. Main dans la main, municipalité, prêtres et habitants se sont soutenus pour relever les besoins et essayer de les combler. Mais les défis sont nombreux et les capacités minimes.
    Malgré tout nous ne désespérons pas et nous mettons notre confiance en Dieu et en nos amis Lyonnais qui nous soutiennent par leurs prières, leurs pensées et leurs aides.
  • 100 boîtes d’aliments sont livrées mensuellement à 100 familles des plus démunies à Bikfaya.
  • Des médicaments sont assurés à 51 familles chaque mois.
  • Pendant cette intempérie, des chaufferettes avec leurs bonbonnes de gaz et du diesel pour les chauffages ont été distribués à certaines familles (même le climat a été malheureusement cette année très rude).
  • A l’occasion de Noël, de nouveaux vêtements ont été offerts aux enfants comme cadeaux déposés sous le sapin à l’église.
  • Dans le marché de Noël, ont été exposés les produits locaux préparés par les femmes de la paroisse les aidant ainsi à assurer un certain revenu.
    Niveau spirituel :
    La prière est notre seul refuge dans les temps difficiles. Se tourner vers le Seigneur et placer notre confiance en Lui, c’est notre seule source de paix.
    « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, je vous donnerai du repos » (Mathieu 11 :28)
  • L’église essaie d’intégrer le plus grand nombre de paroissiens dans des activités spirituelles, sociales et divertissantes ciblant toutes les tranches d’âge : enfants, jeunes, adultes, couples et vieillards.
  • Une pièce de théâtre chantée traçant l’histoire de la nativité a été jouée par les enfants (Cavaliers de la Vierge) durant la période de Noël.
  • Un concert de Noël a été organisé pour le grand public.
  • Des retraites spirituelles pour toutes les organisations et les mouvements et des jours entiers de confession ont été assurés dans la paroisse.
  • Des réunions de débats et de discussions autour des documents synodaux sont installés hebdomadairement pour écouter les besoins des paroissiens, leurs points de vue et leurs questions ».
    Raghide Sayegh – Présidente du Comité de jumelage Bikfaya, le 7 février 2022

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place au festin du royaume des Cieux » (Mt 8, 5-11)

Le saint du jour