Home » Accueil

24 mai 2020 – 7ème Dimanche de Pâques – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-22

Liberté conditionnée

Nous sommes ravis de pouvoir annoncer que les messes reprendront dans les églises dès avant la Pentecôte. Donc nous pourrons célébrer la Pentecôte dans les églises. Nous aurons surtout la joie de nous retrouver après de longues semaines sans nous voir – pour beaucoup d’entre nous.

Nous retrouvons donc la liberté d’exercer un droit fondamental de la personne humaine : l’exercice de la liberté religieuse. Nous le devons à une ordonnance très équilibrée du Conseil d’État saisi en référé par différentes instances et personnes privées, dont des évêques pour leurs diocèses. Le décret du gouvernement du 11 mai 2020 portant les mesures de sortie du confinement interdisait les rassemblements religieux dans les lieux de culte. Selon le Conseil d’Etat, eu égard au caractère fondamental de la liberté de culte, et parce que cette liberté peut s’exercer avec des mesures de protection adaptées dans les lieux de culte, cette interdiction est disproportionnée et manifestement illégale.

(suite…)

3 mai 2020 – 4ème Dimanche de Pâques – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-19-1

LETTRE DU PAPE FRANÇOIS A TOUS LES FIDÈLES POUR LE MOIS DE MAI 2020

Chers frères et sœurs,
Le mois de mai est désormais tout proche, mois où le peuple de Dieu exprime avec une particulière intensité son amour et sa dévotion pour la Vierge Marie. Il est de tradition, en ce mois, de prier le Rosaire à la maison, en famille. Une dimension, la dimension domestique, que les restrictions de la pandémie nous ont “contraints” à valoriser, également du point de vue spirituel. J’ai donc pensé proposer à tous de redécouvrir la beauté de prier le Rosaire à la maison pendant le mois de mai. On peut le faire ensemble ou personnellement ; c’est à vous de choisir selon les situations, en évaluant les deux possibilités. Mais, de toute manière, il y a un secret pour le faire : la simplicité ; et il est facile de trouver, aussi sur internet, de bons modèles de prières à suivre. De plus, je vous offre les textes de deux prières à la Vierge que vous pourrez réciter à la fin du Rosaire, et que je réciterai moi-même pendant le mois de mai, uni à vous spirituellement. Je les joins à cette lettre de sorte qu’elles soient mises à la disposition de tous. Chers frères et sœurs, contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, notre Mère, nous rendra encore plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve. Je prierai pour vous, spécialement pour ceux qui souffrent le plus, et vous, s’il vous plait, priez pour moi. Je vous remercie et vous bénis de tout cœur.


Rome, Saint Jean de Latran, 25 avril 2020 Fête de Saint Marc Evangéliste

François

Horaire des messes

Voici les nouveaux horaires et lieux des messes pour notre paroisse :

  • samedi 18h30 messe à Dommartin
  • dimanche 10h30 messe à la Tour de Salvagny
  • dimanche 18h30 messe à la Tour de Salvagny

Il faut s’inscrire au préalable sur lamesse.app ou contacter le secrétariat par mail ou téléphone.

ÉDITORIAL – 26 Avril 2020 – 3ème Dimanche de Pâques – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-18

Renoncements

Le confinement dure, et nous voyons que nous n’en sortirons pas d’un seul coup, mais que des efforts seront encore nécessaires après le 11 mai.


Cela signifie que toutes les célébrations qui nourrissent la vie de nos paroisses durant le temps pascal et au début de l’été, sont remises en cause pour des raisons qui ne dépendent pas de nous.
Ce sont par dizaine des mariages, des baptêmes – en commençant par ceux de Pâques, des premières Communions, renvoyés aux calendes grecques. Il s’agit d’un temps pascal durant lequel l’Esprit Saint sera moins manifesté que durant d’autres années. Nous ne savons même pas si nous pourrons nous rassembler au moment de la Pentecôte.

Ce temps pascal est donc un temps de renoncement pour beaucoup de familles, organisées de longue date pour se retrouver et faire la fête. C’est un temps de renoncement pour la communauté chrétienne toute entière – privée qu’elle est des sacrements, qui supposent des rapports et des actes
vraiment humains.

Pour notre vie spirituelle, nous pouvons en tirer des enseignements, du côté de la grâce reçue habituellement. Nous sommes obligés de sortir d’une « habitude » des sacrements. La Communion n’est pas une évidence. D’habitude, nous ne sommes pas très attentifs à nous demander si notre Communion est légitime ou pas. Maintenant le jeûne eucharistique se fait durable, et nous rejoignons la situation de ceux et celles qui ne peuvent communier en conscience. Nous avons l’occasion de creuser
notre désir de Communion, manifesté par la Communion de désir, une Communion spirituelle. De même nous pouvons toujours nous préparer à recevoir le sacrement de la pénitence et de la réconciliation. Nous
avons le temps de nous préparer à nouveau à recevoir le corps du Christ, en mettant en place auparavant la demande de pardon nécessaire.
Nous sommes éloignés des sacrements aujourd’hui, que ce jeûne creuse en nous la soif de la grâce de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères, et le désir d’une vraie Communion, renouvelée dans l’Esprit Saint.


Père Bertrand Carron.

ÉDITORIAL – 19 Avril 2020 – 2ème Dimanche de Pâques – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-17

Esprit de Pentecôte

Nous sommes dans le grand jour de la Pâques. C’est-à-dire dans l’Octave de Pâques.
Un octave est un jour qui dure huit jours. Nous en avons deux dans notre année. Le premier pour la fête de Pâques, la plus importante pour notre foi, et le second pour la fête de Noël – reflet de la splendeur de la Résurrection. Nous célébrons donc aujourd’hui un grand dimanche de huit jours.
Même confinés, nous sommes au maximum de la solennité des célébrations.

Célébrer la fête des Rameaux 2020 à la maison

Tout baptisé est habilité par la grâce de son baptême à diriger ce temps de prière, à plus forte raison les parents pour leur famille. La célébration peut débuter dans le jardin ou à la porte de la maison ou de l’appartement, si c’est possible. On se dirigera ensuite vers le lieu de la prière. On peut se munir d’une croix ou d’une icône qui peut être confiée à un des participants.

Pour en savoir plus : Pour célébrer les rameaux

ÉDITORIAL – 5 Avril 2020 – Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-15

Elargis l’espace de ta tente

En ce temps de confinement, nous retrouvons le sens de l’Eglise domestique. Dans le même temps, les réseaux sociaux nous font connaître nombre d’initiatives paroissiales, diocésaines ou universelles.
De cette façon le cœur du monde bat dans chaque maison. Nous avons l’occasion de (re)découvrir à quel point nous sommes en communion lorsque nous prions chacun chez nous. Or nous priions déjà les uns pour les autres sans cesse bien avant le confinement.

Nous recevons par le diocèse le déroulement de célébrations de la semaine sainte « à la maison ». Les parents retrouvent ici leur rôle de premiers éducateurs de leurs enfants, en particulier dans le domaine de la vie spirituelle.

ÉDITORIAL – 29 mars 2020 – 5ème dimanche de Carême – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : bulletin paroissial 2020-14

Tous debout avec Jésus !

« Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort ».

Voilà une parole qui sonne comme une accusation. En ce moment de crise totale, nous voulons dire à Jésus, si tu es là, nos frères et sœurs ne meurent pas. Nous vivons dans cette période de souffrance, des peurs et des inquiétudes. Le confinement s’alourdit, la fatigue pèse à nos héros personnels de santé, les dirigeants de notre société cherchent des moyens et proposent des mesures pour lutter contre notre ennemi. Nous croyants, nous pouvons poser la question : « Où est-il notre Dieu ? Qu’est-ce qu’il fait ?
Ce cri de révolte nous montre déjà que nous avons besoin de lui.

(suite…)

Dimanche 22 mars – 4ème dimanche de Carême

Retrouvez toutes les informations dans : Bulletin Paroissiale 2020 – 13

Confinement

Nous traversons une période étrange. L’état d’urgence est décrété par le gouvernement, les français, comme de nombreux peuples du monde sont confinés chez eux pour leur sécurité – par la mise en place de moyens extrêmement dérogatoires aux libertés individuels d’une démocratie.

Comme chrétiens catholiques, nous sommes tenus d’être exemplaires dans la mise en œuvre des décisions du gouvernement, appuyé par le parlement.

Il n’est pas utile de revenir sur les modalités de notre confinement physique et social.

Nous pouvons cependant profiter de ce temps différent qui nous est donné, pour développer notre vie intérieure.

Les actes de charité seront réduits ces temps-ci, mais dans les familles il sera certainement important de gérer au mieux les conflits entre les différents membres. La charité aura son rôle à jouer. Il sera bon aussi de prendre soin des personnes confinées qui auront besoin que d’autres fassent leurs courses. Nous pourrons tout simplement prendre des nouvelles les uns des autres.

(suite…)

Le 25 mars, illuminons l’Annonciation

L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun

le mercredi 25 mars prochain, à 19h30.

Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre . Pour en savoir plus :

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Lc 12, 13-21)

Le saint du jour