Home » Horaires des messes

Messe du 15ème dimanche du Temps ordinaire

Samedi 10 juillet 18h30 à Dommartin

Dimanche 11 juillet à 10h30 à Lentilly

ÉDITORIAL – Dimanche 6 juin 2021 – année B – Fête du Saint Sacrement ou fête Dieu

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°23

Une prière particulière à celles et ceux qui vont recevoir le Corps et le Sang du Christ ce dimanche

L’eucharistie qui nous rassemble chaque dimanche. Ce dimanche nous célébrons particulièrement la fête du Saint Sacrement, c’est ce que nous appelions autrefois la fête Dieu. Autrement dit, c’est la fête de l’eucharistie. D’où naît l’habitude de caler la célébration de la première communion des enfants au jour de la solennité de la fête du Saint-Sacrement. Une prière particulière à celles et ceux qui vont recevoir le Corps et le Sang du Christ ce dimanche.

Tout vient de Dieu

L’Evangile nous raconte la Cène du Seigneur, le moment où Jésus a institué l’Eucharistie. Cela tombe bien parce qu’au moment où nous célébrons la fête du Corps et du Sang de Jésus, nous revivons cet événement fondamental pour les disciples et pour nous aujourd’hui. Voilà, nous retrouvons les gestes de Jésus au soir du Jeudi Saint : « Pendant le repas, Jésus ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : prenez, ceci est mon corps (…) ».  Ce sont les phrases que nous retrouvons à chaque Eucharistie. Nous apportons le pain et le vin, fruit de la terre et du travail des hommes, nous reconnaissons que tout vient de Dieu.

L’amour du Christ embrasse en son cœur l’humanité tout entière et chacun personnellement

N’oublions jamais : quand nous nous réunissons pour l’Eucharistie, nous ne sommes pas seuls devant le Seigneur. Toutes les prières utilisent le « nous » : « Nous te prions… nous t’offrons… » Nous sommes avec d’autres qui ont faim de pain, faim d’amour, faim de tendresse et de liberté. Ils sont avec moi et je ne peux pas les ignorer. L’amour du Christ embrasse en son cœur l’humanité tout entière et chacun personnellement.

L’ostensoir c’est nous !

L’Eucharistie est une nourriture offerte à tous. C’est ce qui est signifié quand le prêtre présente l’hostie en disant : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde… ». Ces paroles ne s’adressent pas seulement à l’assemblée présente dans l’église mais au monde entier. Le Seigneur, présent au milieu de nous, ne demande qu’à se donner à tous ; si nous nous rassemblons à l’église, c’est donc pour répondre à l’invitation du Seigneur. Notre amour pour lui nous amène également à des temps d’adoration. Dans nos églises, nous organisons ces temps d’adoration devant l’ostensoir. Aujourd’hui, l’ostensoir c’est nous : nous sommes créés par Dieu pour présenter son Fils au monde. Nous devons donc nous montrer dignes, extérieurement et intérieurement, de cette présence.

Bonne fête à tous !

Père Bonaventure

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources » (Lc 8, 1-3)

Le saint du jour