Home » Services » Jumelage

Veillée de prière avec la paroisse de Bikfaya au Liban

Jeudi 2 mai 2024 de 18h30 à 19h30 à la maison paroissiale de Charbonnières-les-Bains

Journée du Liban – Comité de jumelage – 12 novembre 2023

Le Comité de jumelage avec le Liban a eu le plaisir d’organiser une journée du Liban
le dimanche 12 novembre 2023 à Charbonnières-les-Bains. Cette journée a rassemblé
les paroissiens des 6 clochers des paroisses de la Sainte Famille et de l’Esprit Saint des Portes
de Lyon. La journée a débuté avec une messe en rite maronite concélébrée par le Père Joseph Eid (de l’église Notre Dame du Liban à Lyon), le Père Jorge Jimenez et le Père Michel Raquet en l’église Notre Dame de l’Assomption à Charbonnières-les-Bains. S’en est suivi un repas franco-libanais
à la Maison Paroissiale Saint Rock puis un concert animé par la chorale de Notre Dame du Liban
de Lyon.

Messe en rite maronite

La messe a débuté par une explication de la liturgie maronite qui est une liturgie syriaque, chalcédonienne et catholique. L’Église maronite, née avec Saint Maroun au Ve siècle, a hérité de la tradition de l’Église d’Antioche fondée par saint Paul et est en pleine communion avec le Saint-Siège. Suivant la formule consacrée, elle est « patriarcale, catholique, antiochienne et syriaque ». Le syriaque était visible dans les vêtements liturgiques (ornés de dorure, port de la croix) et dans la liturgie elle-même. Les psaumes et la prière de consécration ont été chantés en araméen comme le veut la tradition, le reste de la liturgie était en arabe et en français. Marie était au centre de la célébration, avec des chants et des dévotions qui lui étaient dédiés.

Repas franco-libanais

Le Comité de jumelage a invité les paroissiens à un repas franco-libanais à la Maison Saint Rock où ils ont pu découvrir les spécialités des hors-d’œuvre libanais : fattouch (salade composée), hommous (purée de pois chiche), baba ghannouj (purée d’aubergines), salade du moine, balila (pois chiches au cumin), feuilletés divers au zaatar (thym et graines de sésame) et fromage libanais.
Tout cela accompagné de pain et vin libanais.
Les membres du comité ont également prévu des desserts libanais comme du nammoura (gâteau de semoule avec de la fleur d’oranger) et du mouhallabieh (flan libanais). Ce repas a connu un franc succès. Tandis que le Comité avait prévu la présence de 60 personnes, ce fut un réel plaisir d’accueillir 110 personnes au cours du repas.

Concert de la chorale de Notre Dame du Liban

La journée s’est poursuivie avec un concert animé par la chorale de Notre Dame du Liban, sous la direction de Marie-Rose Morcel, qui a permis aux participants de s’envoler pour une heure hors du temps
et du quotidien. A travers des chants œcuméniques en arabe et en français, la Chorale a mis en lumière des chants pour Marie et pour le Liban, offrant ainsi un moment de sérénité et de grâce.

Ce fut une belle journée de partage et d’échange avec les frères libanais, dans une église en pleine capacité (avec 3 groupes de scouts SUF), la participation de plus de 110 personnes au repas libanais, et plus de 60 personnes au concert.

Nous remercions les paroissiens pour leur présence et leur soutien au Comité de jumelage.

Beaucoup de projets pour 2024

Les initiatives du Comité se poursuivront avec encore plus d’entrain et d’énergie pour 2024. Seront au programme, des veillées de prière en vidéoconférence avec les paroissiens libanais, un voyage au Liban pour les jeunes et bien évidemment d’autres actions de soutien et de prière.

Si vous souhaitez nous rejoindre dans cette belle aventure, n’hésitez-pas à contacter les membres du Comité de jumelage :

Anne-Adélaïde de la Teyssonnière, Hala Rumeau-Maillot, Nadège Poisson, Marie-Dominique Schmitz, Catherine Clar, Vincent Martin, Nathalie Jarjaille.

Spectacle sur l’amitié Franco-Libanaise

Crypte de Fourvière

Vendredi 3 novembre à 20h00

Samedi 4 novembre à 16h00

Dans le cadre du jumelage Lyon Antélias

Visite de Mgr BOU NAJEM, évêque d’Antélias au Liban

Vous êtes invités aux

Vêpres, Jeudi 29 juin à 18h30 en l’église de La Tour de Salvagny

Suivi d’un buffet à 19h15

Conférence à la paroisse Notre Dame du Liban à Lyon

De la part du père Joseph EID, curé de la paroisse Notre Dame du Liban (Lyon 8ème)  

Le vendredi 10 mars à 20 heures : chemin de croix, suivi d’une conférence église Saint Jean Apôtre, 29 rue Berty Albrecht – 69003 LYON

Invitation le vendredi 10 mars 2023 à 20 heures

Conférence de Monsieur Fouad HASSOUN, libanais vivant en France victime d’un attentat et auteur d’un très beau livre sur le pardon.

Veillée de PRIÈRE avec nos amis libanais de Bikfaya

Jumelage Liban : Lyon / Antelias

18 JANVIER 2022 – De 19h à 19h45 (heure française)

Rejoignons-nous sur ZOOM
https://us02web.zoom.us/j/3561126489?pwd=Vm9WblhtaDMxNnhxWnUrWmx4cXlDZz09
Meeting ID: 356 112 6489
Passcode : 0zM5Pc

Ou à la maison paroissiale de Charbonnières-les-Bains 1 chemin Beckensteiner dès 18h45.

Jumelage avec la Paroisse de Bikfaya au Liban

Bherdok – 28 mai 2022 – Temps festif avec les jeunes libanais

Depuis sa création au début des années 2000, un nouveau souffle a été apporté à notre jumelage avec le regroupement de la paroisse de l’Esprit Saint des Portes de Lyon et la Paroisse de la Sainte Famille en 2020, ainsi que l’amorce d’un jumelage entre l’Ecole Jeanne d’Arc de Lentilly et l’école Saint-Joseph de Deir El-Harf en 2022.   

Nous appuyons notre jumelage sur la charte établie en 2004 entre le Diocèse de Lyon et le Diocèse d’Antélias et essayons de le faire grandir selon ses 4 axes fondateurs : ouverture, rencontre, partage et prière.

Dans un jumelage entre paroisses, l’axe « Prière » vient supporter les 3 axes classiques d’un jumelage :

  • En apportant à l’axe « Ouverture » la volonté de vivre la Communion avec une autre paroisse
  • En concrétisant l’amour du prochain dans la « Rencontre »
  • En ajoutant le « Partage » spirituel, la charité, l’entraide à l’aide matérielle

Ouverture 

Nous organisons chaque année une journée Liban avec un messe en rite maronite et un concert de la chorale de la Paroisse ND du Liban de Lyon. Nous sommes intervenus dans les écoles primaires de nos villages pour présenter le Liban aux enfants et la situation préoccupante dans laquelle il se trouve actuellement.  

Rencontre

Plusieurs échanges ont eu lieu ces dernières années, alternant les visites au Liban et les réceptions de délégations de jeunes libanais. L’épidémie de Covid a freiné ces rencontres, mais les contacts ont été maintenus grâce à WhatsApp. Nous prévoyons de reprendre ces échanges, si possible en envoyant des jeunes scouts ou des familles en 2023.

Partage

Suite à la récession économique de ce pays depuis 3 ans, du lait en poudre, des ordinateurs, des médicaments, des produits d’hygiène, des fournitures scolaires ont pu être envoyés avec l’aide du collectif Lyon Solidarité Beyrouth de Saint Priest. Et des dons financiers de la part de nos généreux paroissiens ont permis de subvenir aux besoins des familles les plus pauvres.

Prière

Enfin, la Prière est encore plus présente depuis la Covid car possible à distance : une à deux fois par an, nous organisons des veillées de prière en temps réel par zoom, sur différents thèmes : la Vierge Marie, la Chandeleur….

Fête de l’Immaculée Conception – 15 août 2022 – Bikfaya

La messe du 1er dimanche de chaque mois est célébrée à l’intention de notre paroisse jumelée.

Si vous voulez participer à nos activités et vivre des moments intenses de partage, de fraternité et de prière avec nos amis libanais, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Le comité de jumelage Liban

ÉDITORIAL – Dimanche 20 février 2022 – 7ème Dimanche du Temps ordinaire – Année C

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°8.

Drapeau du Liban

Garder l’Espérance en un futur possible …

Ce cri est devenu aujourd’hui celui de tout le peuple libanais, déçu et épuisé, en quête d’espérance et de paix.

Depuis le début du jumelage du Diocèse de Lyon avec le Diocèse d’Antélias vers 1990, la situation au Liban est devenue de plus en plus difficile. La crise économique, financière et sociale, entraînant le déclenchement de la révolution du peuple libanais en octobre 2019, a été aggravée par la crise sanitaire et l’explosion au port de Beyrouth.

Cette année, notre évêque a choisi de soutenir les écoles chrétiennes du diocèse d’Antélias et propose que les dons de Carême dans les Paroisses soient utilisés pour sauver ces écoles, pour aider à payer les scolarités et les professeurs, et offrir quotidiennement des collations aux élèves les plus démunis.

Monseigneur de Germay se rendra à Antélias du 26 mai au 29 mai prochain, avec une petite délégation, ayant pour objectifs de : manifester aux libanais que le diocèse de Lyon ne les oublie pas, apporter un soutien moral et spirituel mais aussi concret, en soutenant financièrement un certain nombre de projets et en ayant une attention particulière pour les écoles chrétiennes.

Plus spécifiquement, les dons de Carême de notre Paroisse s’orienteront principalement cette année sur notre jumelage. Vous aurez la possibilité de faire des dons, en passant par la Fondation Saint Irénée afin d’obtenir des reçus fiscaux, pour aider la Paroisse de Bikfaya dans la distribution quotidienne de repas, et permettre aux jeunes libanais d’avoir un avenir…

Soyez remerciés pour votre attention et votre engagement à soutenir ce projet.

Anne-Adélaïde de La Teyssonnière, pour le Comité de Jumelage avec Bikfaya

Témoignage de Raghide Sayegh, présidente du Comité de jumelage Bikfaya

Raghide nous donne quelques nouvelles de nos chers amis : comment organisent-ils la solidarité dans leur quotidien plus chaotique que jamais ? comment maintiennent-ils, dans la Foi, l’espoir d’un avenir pour leur pays et l’espérance d’une résurrection… ?

« La crise économique et sanitaire, liée à la pandémie de Covid-19 et à la corruption des autorités, a touché les familles libanaises qui luttent au quotidien pour assurer leur survie, se réfugiant dans la prière et implorant Dieu de leur venir en aide et de guider leurs chefs dans les prises de décision.
Les difficultés sont nombreuses et variées, elles sont aussi difficiles à contourner :

  • Le Chômage.
  • Les Médicaments très chers ou en pénurie.
  • Les salaires en livre libanaise ont perdu leur valeur et le prix des marchandises a augmenté de 100 %, les gens n’arrivent plus à assurer leurs produits de base : viande, fromage, lait pour les enfants, médicaments, chauffage et même le pain dans certains cas.
  • Le prix du diesel est en dollars ce qui rend très difficile de se le procurer.
  • Les pannes d’électricité et pas de générateurs assurés 24/24 h vu le prix très élevé du diesel.
  • L’école de Bikfaya est fermée depuis Noël et n’ouvre ses portes que 3 jours sur 5 pour épargner aux enseignants les déplacements et par la suite le prix de l’essence et pour réduire les heures de chauffage et d’usage du générateur pour l’électricité (économie de diesel).
  • Par manque de courant électrique, même le travail en ligne ou les études (via Zoom) sont devenus impossibles.
    Pour surmonter toutes les difficultés sanitaires et économiques qui ont affecté non seulement le mode de vie des paroissiens mais aussi leur moral, la paroisse s’est mobilisée à deux niveaux : financier et spirituel.
    Niveau financier :
    Tous les paroissiens se sont rendus solidaires et unis pour surmonter cette période de crise. Main dans la main, municipalité, prêtres et habitants se sont soutenus pour relever les besoins et essayer de les combler. Mais les défis sont nombreux et les capacités minimes.
    Malgré tout nous ne désespérons pas et nous mettons notre confiance en Dieu et en nos amis Lyonnais qui nous soutiennent par leurs prières, leurs pensées et leurs aides.
  • 100 boîtes d’aliments sont livrées mensuellement à 100 familles des plus démunies à Bikfaya.
  • Des médicaments sont assurés à 51 familles chaque mois.
  • Pendant cette intempérie, des chaufferettes avec leurs bonbonnes de gaz et du diesel pour les chauffages ont été distribués à certaines familles (même le climat a été malheureusement cette année très rude).
  • A l’occasion de Noël, de nouveaux vêtements ont été offerts aux enfants comme cadeaux déposés sous le sapin à l’église.
  • Dans le marché de Noël, ont été exposés les produits locaux préparés par les femmes de la paroisse les aidant ainsi à assurer un certain revenu.
    Niveau spirituel :
    La prière est notre seul refuge dans les temps difficiles. Se tourner vers le Seigneur et placer notre confiance en Lui, c’est notre seule source de paix.
    « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, je vous donnerai du repos » (Mathieu 11 :28)
  • L’église essaie d’intégrer le plus grand nombre de paroissiens dans des activités spirituelles, sociales et divertissantes ciblant toutes les tranches d’âge : enfants, jeunes, adultes, couples et vieillards.
  • Une pièce de théâtre chantée traçant l’histoire de la nativité a été jouée par les enfants (Cavaliers de la Vierge) durant la période de Noël.
  • Un concert de Noël a été organisé pour le grand public.
  • Des retraites spirituelles pour toutes les organisations et les mouvements et des jours entiers de confession ont été assurés dans la paroisse.
  • Des réunions de débats et de discussions autour des documents synodaux sont installés hebdomadairement pour écouter les besoins des paroissiens, leurs points de vue et leurs questions ».
    Raghide Sayegh – Présidente du Comité de jumelage Bikfaya, le 7 février 2022

ÉDITORIAL – Dimanche 17 octobre 2021 – année B – 29ème dimanche du Temps ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°42.

Manifestons-nous en faveur du Liban !

Nous avons entendu les nouvelles en provenance du Liban ces dernières heures. 6 morts et des centaines de blessés à Beyrouth. Le Hezbollah et l’armée se sont affrontés.

C’est un pas de plus dans la déstabilisation de ce pays. Nous sommes liés par le jumelage avec le Liban. Il nous est donc vital de nous manifester autour des libanais, d’abord en France, et puis même, pour ceux qui ont des contacts directs, vers les libanais qui sont au Liban.

Pour aider les libanais en France : nombreux sont les étudiants présents en France cette année, pour échapper à l’effondrement de la structure universitaire de leur pays. Nous pouvons les aider en demandant des cours pour les enfants de nos familles, ou pour demander des services de garde d’enfants. Nous pouvons aussi demander des cours d’arabe pour nous-mêmes, occasion de découvrir une culture nouvelle de l’intérieur. Le curé de la paroisse Notre Dame du Liban peut servir de contact.

Surtout, nous pouvons être présents nombreux, et faire connaître autour de nous la « journée Liban » qui aura lieu à La Tour de Salvagny le dimanche 24 octobre prochain. Ce sera l’occasion de découvrir le rite maronite, très différent du rite latin. Ce sera l’occasion d’entendre à nouveau ces chrétiens qui prient en arabe et en araméen. Faites venir vos amis et connaissances, que nous puissions massivement manifester que ces chrétiens sont vraiment nos frères, et que nous les aimons d’une tendresse particulière.

Pour les libanais au Liban, nous aurons l’occasion de relancer des actions de solidarité durant l’année. Sachez que le collectif « solidarité Liban », au diocèse, est très actif et peut faire parvenir beaucoup de biens de première nécessité. Ils ont acquis une compétence très professionnelle. Pour des dons, adressez-vous à la paroisse, à la cure de La Tour de Salvagny.

Enfin il nous faut prier sans cesse pour ces frères et sœurs éprouvés sans cesse et de plus en plus gravement aujourd’hui.

Père Bertrand Carron. 

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir » (Mt 5, 17-19)

Le saint du jour