Home » Accueil » ÉDITORIAL – dimanche 30 septembre 2018 – Année B 26ème dimanche du Temps ordinaire

ÉDITORIAL – dimanche 30 septembre 2018 – Année B 26ème dimanche du Temps ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille Paroissiale 2018-40

S’accueillir les uns les autres, tels que nous sommes

Dimanche 07 octobre, aura lieu la journée de rentrée de la paroisse de l’Esprit Saint des Portes de Lyon. Ce sera l’occasion de se retrouver formellement les uns les autres, et d’accueillir ceux qui arrivent sur nos clochers.
Nous aurons donc l’apéritif après la messe à La Tour de Salvagny, puis un repas partagé. Que chacune et chacun se sentent invités à cette fête du dimanche. Pour cela, il est bon de pouvoir inviter largement autour de soi.
Nous avons besoin à la fois d’unité dans la communauté, et d’élargir nos horizons.

Quant à l’unité, nous voyions bien que le rapport au monde nous provoque : l’exposition « faites de l’art » à Lentilly, a provoqué des prises de position qui ont des conséquences pour la communauté. Le rapport au monde est source de manifestation des fragilités de la communauté. Il nous faut souvent passer par des difficultés importées par le monde dans l’église – ici au sens littéral, pour saisir que la communauté doit être menée délicatement, en tenant toujours compte des plus fragiles. Des tableaux qui peuvent heurter la sensibilité des paroissiens ne doivent pas être exposés, puisque celui qui est scandalisé est celui dont il faut tenir compte en premier. Selon Saint Paul, (rm. 15, 1) :

«01 Nous les forts, nous devons porter la fragilité des faibles, et non pas faire ce qui nous plaît. »

Que je sois heurté ou pas par un contenu qui se trouve dans l’église, ce qui compte, c’est la réaction de mon frère plus fragile. C’est là qu’est la charité.
Les occasions de convivialité dans la paroisse sont un moyen de se recevoir les uns des autres tels que nous sommes, en étant supporters les uns pour les autres. En fonction de nos sensibilités, ce peut être un vrai challenge.
Quant à élargir nos horizons, il nous suffit d’inviter largement autour de nous à rencontrer la communauté pour un jour de fête, dans les milieux où nous sommes déjà.

C’est là que le témoignage du Christ vivant est attendu.
Dans la communauté paroissiale, il est ensuite célébré dans la joie,

Père Bertrand Carron, curé

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Jésus, fils de David, fils d’Abraham » (Mt 1, 1-17)

Le saint du jour