Home » Accueil » ÉDITORIAL – Dimanche 14 mai 2023 –  6e dimanche de Pâque

ÉDITORIAL – Dimanche 14 mai 2023 –  6e dimanche de Pâque

Retrouvez la Feuille Paroissiale Hebdomadaire N°20.

Ecoutez l’homélie du père Jorge Jimenez partie 1, partie 2.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 14, 15-21

Saint Jean chap 14, verset 15

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous. L’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas. » 

Nous voici dans la dernière ligne droite du Temps pascal. Jeudi prochain, nous célébrerons l’Ascension, et, dix jours plus tard, la Pentecôte. L’Église naîtra ce jour-là du souffle et du feu.

Nous sommes aujourd’hui, dans la suite des promesses de Jésus. Mais d’une manière particulière : il y a dans cette parole, comme une angoisse. Si vous m’aimez…

Ce « si » est terrible, il peut nous laisser penser que les disciples peuvent faillir dans la réception de cet amour que Dieu leur offre. De là à penser que l’envoi de l’Esprit Saint est une réponse à notre incompétence à aimer, il n’y a qu’un pas, que je me permets de franchir.

L’Esprit Saint que le Père enverra à la demande du Fils doit nous permettre de pallier nos incapacités.

Jésus nous dit que, équipés de l’Esprit Saint, nous pourrons, grâce à notre amour pour Lui, reconnaître qu’Il est dans le Père et que le Père est en Lui. Cet Esprit qu’il nous enverra d’auprès du Père sera aussi notre Défenseur et il restera à nos côtés. Nous ne serons plus jamais seuls ! Ce qui est notre angoisse… Être seul face au monde qui ne reconnaît plus la présence de Dieu. Simplement parce que le monde ne peut pas le recevoir, et que seuls les véritables disciples pourront accueillir la vérité et l’Esprit de vérité. Nous voilà donc avertis, nous sommes équipés de l’Esprit qui est un don de Dieu, et qui nous permet de reconnaître le lien véritable qui existe entre le Père et le Fils.

Mais, bien plus encore, l’Esprit Saint est celui qui nous agrège au Fils. Par l’Esprit Saint, nous devenons participants de l’intimité du Père et du Fils et nous devenons, par conséquence, témoins et réceptacles de l’amour de Dieu, Père et Fils.

Le don de l’Esprit Saint nous crée de nouveau et nous donne des capacités de discernement de cette présence d’amour. Le Fils se manifeste à nous par notre capacité à reconnaître l’amour comme don de Dieu en tout lieu. Nous devenons, par l’Esprit Saint, des chercheurs de Dieu et donc des chercheurs d’amour.

Il n’y a pas de plus belle mission que de témoigner de cette recherche d’amour en tout temps et en tout lieu. Chercher l’amour de Dieu, c’est aussi chercher à le manifester et à devenir ainsi des disciples.

Accueillir celui que le monde ne peut accueillir, c’est en définitive vivre de cette mission que le Christ a inaugurée, et qu’il nous confie au quotidien : devenir des hérauts de l’amour.

Qui ne voudrait vivre de cet amour qui dessille les yeux et ouvre le cœur ?…

Aimer devient donc l’identité du chrétien et la mission de celui-ci.

Un chrétien véritable est mû par cette capacité d’aimer que Dieu a mise dans son cœur et qui le fait vivre. Dieu met en nous l’Esprit, qui cherche l’amour que Dieu est par lui-même.

Sommes-nous des amoureux de Dieu ? Des amoureux en Dieu ?

Père Jorge JIMENEZ

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir » (Mt 5, 17-19)

Le saint du jour