Home » Vie de la paroisse

ÉDITORIAL – Dimanche 25 septembre 2022 – Année C – 26 ème dimanche du Temps Ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°39.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 16,19-31. 

Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” »

              Une nouvelle fois le Seigneur nous donne un enseignement sur la cohérence de notre vie. 

              Jésus met en parallèle un riche et un pauvre, un repu et un démuni. L’un qui est reconnu et entouré, l’autre que seuls les chiens viennent visiter. 

              Vous remarquerez qu’il n’y a pas d’allusion à la moralité des deux personnages. Nous ne savons pas si le riche vit dans la débauche, et le pauvre dans la sainteté. Nous avons vite fait de donner une valeur morale à cet évangile. Cependant, il ne s’agit pas ici de valeur morale mais de cohérence de vie. 

              L’un jouit de la vie de son vivant. Il n’a cure de ceux qui sont dans le besoin. L’autre est réduit à l’état d’un animal, les ulcères sur sa peau laissent à penser qu’il est pécheur.  La maladie et le péché sont intimement lié dans leur mentalité. 

              Il est bien portant, c’est un juste ; il est malade, c’est un pécheur. 

              Mais la mort ne fait pas de différence : elle vint les saisir tous les deux. Comme d’ailleurs elle viendra nous surprendre également. 

Les voilà tous deux dans la vie éternelle, l’un dans la fournaise et l’autre dans la béatitude. 

Le riche n’essaie pas de s’extraire de la fournaise, il accepte le jugement et ne veut qu’être rafraîchi par Lazare. 

              Il voudrait avertir les siens de la peine qu’ils peuvent subir, mais non. 

              Ils sont tous deux équipés de la Parole de Dieu depuis la nuit des temps, pour choisir et vivre ce qui est juste et ce qui est bon. 

              L’enseignement du Christ dans cette parabole est terrible. Nous avons tous, dans un coin de notre tête, l’expression « Le bon Dieu » … Et donc, s’il est bon, il ne peut pas nous infliger une peine éternelle !  Vous avez raison, mais ce n’est pas lui qui nous inflige une peine, mais nous qui agissons de telle sorte qu’elle advient. L’une n’est que la conséquence de l’autre.      

         Il y a donc bien une valeur morale à cette parabole et elle pourrait être la suivante : depuis toujours le Christ nous invite à être justes, généreux et attentifs à nos frères alors qu’attendons nous ? Il y va de notre salut.

Jorge JIMENEZ

ÉDITORIAL – Dimanche 18 septembre 2022 – Année C 25ème dimanche du Temps Ordinaire

« Aucun domestique ne peut servir deux maîtres à la fois… »

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°38.

Nous venons de vivre ensemble ce dimanche 11 septembre à Lentilly mon installation comme curé.

Père Jorge Jimenez, curé des paroisses de l’Esprit Saint des portes de Lyon et de la Sainte Famille

Beaucoup d’informations me concernant ont sans doute déjà été données par l’évêque présent ainsi que par des personnes de la paroisse Sainte-Anne-des-Calades de Villefranche qui ont pris le temps de me présenter à vous, ma nouvelle communauté.

Voici un résumé de quelques éléments de ma biographie : Jorge JIMENEZ LAX, voici pour le nom complet. Vous vous en doutez, il n’est pas à proprement parler de l’hexagone, mais il a des accents de la péninsule ibérique. Vous ne vous trompez pas ! Je suis de sang espagnol, de père et de mère, de la région de Murcie au sud-est de l’Espagne, où je passe tous mes mois d’août. Et de terre française, lyonnaise : pour être précis, du quartier de la préfecture ou du nouveau palais de justice, suivant de quel côté vous vous situez… J’ai un Bac de technicien, un BTS en maintenance industrielle et un diplôme de technico-commercial. J’ai d’ailleurs exercé ce métier pendant 5 ans à Angoulême, Clermont-Ferrand et Lyon pour une entreprise de systèmes de motorisation du groupe Emerson, Leroy-Somer.

En parallèle, j’ai grandi avec l’aumônerie de l’enseignement public et le scoutisme, j’ai même été pendant quelque temps animateur départemental de la branche Pionnier. Tout cela avec une pratique religieuse dans ma paroisse de baptême, l’Immaculée-Conception, à Lyon 3ème. Travail, aumônerie, scoutisme, paroisse … Je n’ai pas beaucoup eu le temps de m’ennuyer. Ma vie était bien remplie, mais il me manquait quelque chose. L’appel à la prêtrise que j’ai ressenti à mes 12 ans, et que j’ai aussitôt rejeté.

Cette expérience d’être accueilli dans le cœur de Dieu et de ressentir son amour pour chaque homme et chaque femme sur cette terre. Ce désir de bonheur absolu s’est de nouveau présenté devant moi, et j’ai accepté d’entrer en formation au séminaire Saint-Irénée de Lyon. Le combat a été rude : quitter une vie très active et me soumettre au rythme des offices et des cours n’a pas été aussi simple que cela pouvait sembler… Mais une fois la décision de rester prise et acceptée, je n’ai que d’excellents souvenirs de mes années de séminaire et de mes enseignants qui m’ont appris à lire (la Bible), à réfléchir (et à ne rien accepter d’emblée) et ce qu’est la véritable liberté intérieure (des fils de Dieu).


Après Gerland, lieu de mon insertion pastorale, ma première nomination comme ministre ordonné a été à Roanne où j’ai reçu la charge de vicaire pour les paroisses de Roanne et Mably, des aumôneries des collèges et lycées et de l’aumônerie de la fédération de l’Action Catholique des Enfants. C’est cette même mission d’ACE qui m’a fait revenir sur Lyon pour l’aumônerie diocésaine, avec un ministère de vicaire à Meyzieu.


Au bout de 3 ans, j’ai été nommé curé de L’Arbresle où je suis resté 8 ans ; et, avec une belle équipe de laïcs et de jeunes, j’ai fondé le groupe Laetare de la pastorale des jeunes. Puis, Monseigneur Philippe Cardinal BARBARIN m’a nommé curé de Sainte-Anne-des-Calades, avec la mission de construire un centre paroissial qui pourrait accueillir les réunions diocésaines pour le nord du département. Cela fut chose faite – non sans un nombre incalculable de péripéties – avec l’inauguration de la Maison Sainte-Anne en octobre dernier et avec, en prime, l’accueil de trois religieuses de l’Immaculée Conception de Castres et la fondation de leur nouveau couvent.
Monseigneur Michel Dubost, me voyant inoccupé, me donne alors la charge de Vicaire territorial pour le Rhône Vert, avec mission de prendre soin des prêtres.

Aujourd’hui, me voici envoyé sur vos paroisses … Ensemble, nous aurons à faire vivre l’évangile et à prendre soin les uns des autres.

Que le Seigneur nous bénisse et nous permette de toujours mieux répondre à sa volonté.


Jorge JIMENEZ

Messe d’installation du Père Bertrand Carron de la Morinais

Dimanche 18 septembre à 10h30 à Taluyers

Recevez la charge de messager et d’apôtre

Dimanche 11 septembre à 10h30 à Lentilly : messe d’installation des pères Jorge JIMENEZ et Michel RAQUET, présidée par Mgr Emmanuel Gobillard

Visionner la messe d’installation des pères Jorge Jimenez et Michel Raquet

Lire l’homélie de Mgr Emmanuel Gobillard

Les élus remettent symboliquement les clés des églises au nouveau curé, Jorge Jimenez
Les chorales des deux paroisses sont réunies
Mgr Emmanuel Gobillard donne lecture de la nomination du père Jorge Jimenez

Mot d’accueil des représentants des deux paroisses de l’Esprit Saint et de la Sainte Famille

Homélie de Mgr Gobillard : « la brebis perdue, c’est chacun de nous…, sinon nous n’aurions pas notre place ici… »
De gauche à droite, les pères Jean Roux, Jorge Jimenez, Emmanuel Gobillard, Louis Chol, Michel Raquet
Bénédiction des laïques engagées : Lydie Barresi, Laïque en mission ecclésiale, Emilie Courty secrétaire paroissiale, Myriam Monnin LEME pastorale des jeunes, Isabelle Brault coordinatrice doyenné
Monseigneur Emmanuel Gobillard
Apéritif place de l’église

CANA Welcome

https://www.canawelcome.fr/

Cette année, vous avez de la chance ! Un parcours Cana Welcome est à nouveau proposé sur le doyenné.

• Cana Welcome est un parcours pour les couples.
• Il se compose de 9 soirées mensuelles et d’un week-end annuel.
• Cana Welcome permet aux couples de prendre du temps à deux, et avec d’autres, pour aborder les grandes questions liées à la vie de couple ; de partager avec d’autres couples, dans un cadre fraternel, et ainsi de grandir dans la vie à deux.

CANA Welcome est un lieu où le Seigneur peut consolider le couple.

  • IL est le Roc sur lequel on peut s’appuyer ;
  • IL est le chemin que l’on peut suivre avec confiance.

Qui est concerné ?

Tout couple homme/femme marié ou non, plus ou moins proche de l’Eglise.
Si le parcours est d’inspiration chrétienne, aucun certificat de baptême ni diplôme en théologie ne sont nécessaires pour y participer !

Cana Welcome, envie de connaître ?

Alors : n’hésitez pas et offrez vous ce cadeau en vous inscrivant à ce parcours.
La soirée de lancement est le

Lundi 3 octobre 2022 à 20h30 à la maison paroissiale de Charbonnières,

alors ne perdez pas de pas de temps, inscrivez vous auprès du doyenné ou bien renseignez vous la maison paroissiale de La Tour de Salvagny.

Horaires des messes en été

Retrouvez ici les horaires des messes du 11 septembre au 18 septembre

24ème dimanche du Temps Ordinaire C

« Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit »

Samedi 10 septembre

  • 18h30 Dommartin messe
  • 18h30 Marcy l’Etoile

Dimanche 11 septembre

10h30 Lentilly messe d’installation des pères Jorge JIMENEZ et Michel RAQUET, présidée par Mgr Emmanuel Gobillard

Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, voici le lien pour visionner cette messe d’installation en direct ou en replay : https://www.twitch.tv/sixclochers

Mardi 13 septembre  

  • 8h45 Lentilly messe

Mercredi 14 septembre

  • 8h45 Charbonnières messe

Jeudi 15 septembre  

  •  8h45 La Tour de Salvagny messe
  • Réunion des EAP des 6 clochers des paroisses de la Ste Famille et de l’Esprit Saint des Portes de Lyon

 Vendredi 16 septembre        

  • 12h00 Marcy l’Etoile messe

Samedi 17 septembre  

  • 10h30 Dommartin, Père BOUCHACOURT, baptême de Sibylle GABILLY
  • 18h30 Dommartin messe
  • 18h30 Ste Consorce messe

Dimanche 18 septembre

  • 10h30 Lentilly messe

Dimanche 25 septembre

  • 10h30 Lentilly messe, Rentrée paroissiale

Retrouvez ici les horaires des messes du 3 septembre au 11 septembre

Retrouvez ici les horaires des messes du 27 août au 11 septembre

Retrouvez ici la les horaires des messes du 20 août au 11 septembre

Retrouvez ici la feuille hebdomadaire des horaires de messe du 30 juillet au 21 août 2022.

Retrouvez ici la feuille hebdomadaire des horaires de messe de la quatrième semaine de juillet.

Retrouvez ici la feuille hebdomadaire des horaires de messe de la troisième semaine de juillet.

Retrouvez ici la feuille hebdomadaire des horaires de messe de la deuxième semaine de juillet.

Retrouvez ici la feuille hebdomadaire des horaires de messe de la première semaine de juillet.

ÉDITORIAL – Dimanche 26 juin 2022 – Année C 13ème dimanche du Temps Ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°26.


ORDONNÉS


Dimanche 26 juin, à 15H30 en la cathédrale, quatre nouveaux prêtres seront ordonnés pour le diocèse de Lyon : Guillaume de la Porte, Olivier de Petiville, Jean Peytou et Vincent Zobler.
Le 18 juin dernier, c’étaient quatre diacres permanents qui étaient ordonnés pour notre diocèse : Yves Grouin, Luc Marcellin, Marc Pescheux et Olivier Pons.

Vous vous rappelez vos cours de mathématiques ?

Soit un nouveau prêtre ou un nouveau diacre :

En Y, vers le ciel, il est ordonné à la mission de l’Église, la mission de tous les baptisés. Sur cet axe vertical, tous les points que nous sommes ont une coordonnée.

En X, sur l’autre axe, il est ordonné à la vie des communautés, dans ce diocèse. La vie personnelle de chacun implique d’autres dimensions, bien sûr.
L’abscisse (cette verticalité qui – suivant l’étymologie de ce mot – « coupe ») est ce souffle du Seigneur en chacune de nos vies : désir de vivre les qualités de Jésus, appel du Royaume de Dieu, désir de porter la Bonne Nouvelle, accueil et offrande au Seigneur de cette part de la vie du monde qui nous touche… C’est la responsabilité de chacun d’accueillir cet « appel d’air » du Seigneur, vers le haut.
L’ordonnée, pour un prêtre (me limitant à mon expérience), ce sont les communautés et les personnes. Le prêtre accepte d’être déplacé par celles et ceux vers qui il est envoyé.

Et pour les laïcs ?

Y a-t-il une ligne d’ordonnée dans le plan de la vie de l’Église ? Le Concile Vatican II dit que le sacerdoce commun des fidèles [enraciné dans leur baptême] et le sacerdoce ministériel sont ordonnés l’un à l’autre (Lumen Gentium, 10). Être ordonnés les uns aux autres, n’est-ce pas une merveilleuse image de la charité que le Seigneur Jésus commande à ses disciples ?.


« Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. » ( Jn 15, 17)

ÉDITORIAL – Dimanche 5 juin 2022 – Année C -Solennité de PENTECÔTE

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°23.

« Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu » (Rm 8, 8-17)

Mardi 17 Mai, a eu lieu une journée de bilan qui réunissait, à la Maison Paroissiale de Charbonnières, tous (presque) les membres des Équipes Funérailles du doyenné.

Étaient présents Père Norbert Otéro, Père Bertrand Carron, Père Louis Chol, et Père Régis Grosperrin. Présentes aussi nos LEM: Lydie Barresi et Isabelle Brault, nos secrétaires paroissiales : Émilie Courty et Claudine Curtil, et, aussi, co-responsable de la Pastorale des Funérailles du diocèse, Nathalie Danest. En tout une quarantaine de personnes.

Nous avons échangé sur nos expériences, par petits groupes et aussi par le biais de témoignages en grand groupe, nous nous sommes penchés sur les aspects à améliorer dans notre mission d’accompagnement, dans le moment douloureux que représente un deuil dans une famille, mais aussi d’évangélisation pour ceux qui ne vivent pas proches de l’Eglise le reste du temps.

Nous avons réfléchi, prié et rendu grâce lors d’une messe, et aussi pris le temps d’un déjeuner partagé, convivial et délicieux, dans l’agréable jardin de la Maison Paroissiale, très gâtés par une météo parfaite. Un moment de plaisir qui soude les équipes !

Nous ne pouvons que rendre grâce pour cette journée et espérer qu’elle sera reconduite en fin d’année prochaine. Sans oublier d’en remercier nos organisatrices !!

Delphine PENA VERRIER, Ensemble Paroissial de la Sainte-Famille Charbonnières

ÉDITORIAL – Dimanche 29 mai 2022 – Année C – 7ème dimanche de Pâques

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°22.

Visite au Diocèse d’Antélias au Liban

Mgr Olivier de Germay, accompagné d’une trentaine de personnes, dont le père Bertrand Carron notre curé, est parti au Liban dans notre diocèse jumeau d’Antélias du 25 au 29 mai. 

L’objectif de ce voyage est de rendre visite aux chrétiens du diocèse d’Antelias, au Nord de Beyrouth, avec lequel le diocèse de Lyon est jumelé depuis 30 ans déjà, de les soutenir et de les encourager face aux nombreuses épreuves qu’ils traversent.

Après la crise politique, l’effondrement économique et l’explosion au port de Beyrouth, le pays est plongé dans une grave récession, avec une inflation record qui empêche la majorité de la population de se procurer des biens de première nécessité.

Dans ce contexte, le diocèse de Lyon a voulu mettre l’accent sur les écoles. Au Liban, elles constituent un véritable socle pour l’unité du pays entre les différentes communautés. C’est donc en premier lieu vers les établissements scolaires du diocèse d’Antelias que seront fléchés les dons issus de la collecte de tous les chrétiens du diocèse, y compris au sein des établissements catholiques.

Mgr Antoine Abou Najm, évêque d’Antéliaspar la voix de Mgr Elie Khoury, responsable du Comité de Jumelage côté libanais, apprécie que l’archevêque « soit à côté de son frère durant ces moments difficiles que traverse le Liban pour nous insuffler un peu d’espérance ». L’évêque d’Antélias compte aider tous les membres de la délégation à saisir la réalité des gens, leurs détresses, leurs besoins.

Pèlerinage des dames pour le doyenné des portes de l’ouest lyonnais, du 10 au 12 juin 2022

Chères pélerines,

Nous avons la très grande joie de vous annoncer notre pèlerinage annuel du 2ème week-end de juin. Il se déroulera cette année au Sud de la Bourgogne. Sœur Faustine de l’enfant Jésus et frère Bénédict, tous deux frère et sœur de Saint-Jean, nous conduiront spirituellement sur notre chemin.

Nous avons à cœur d’ouvrir ce pèlerinage à toutes les femmes, sportives ou non, proches ou loin de l’Eglise.

Partir en pèlerinage, à l’image de la Sainte Famille, c’est une école de vie dans la simplicité, la discrétion, la délicatesse, la charité et la prière. C’est la grande école de l’abandon et du silence. Nous venons pour recharger les batteries, pour demander, pour rendre grâce, pour faire le point, pour discerner, pour être consolée, conseillée, pour puiser à la Source, pour donner du temps à Dieu et porter les intentions confiées.

Toutes ensemble, nous pourrons réfléchir sur le thème suivant :

« Tu as du prix à mes yeux… et je t’aime !«  Isaïe 43.4

Petit aperçu du programme :

  1. Vendredi 10 juin : rendez-vous en fin d’après-midi à Taizé pour vivre toutes ensemble une magnifique soirée, nuit sur place.
  2. Samedi 11 juin : marche en direction du prieuré notre Dame de Rimont, ponctuée par des temps d’enseignement et de louange… Veillée de louange et d’adoration le soir. Nuit sur place
  3. Dimanche 12 juin : laudes et messe avec la communauté, pique-nique partagé avec les familles qui pourront nous rejoindre. Retour dans nos familles en début d’après-midi.

Confirmez-nous votre présence via le lien suivant : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScGc2VDfvHVFiGuBgEJ7i5vi0SLCck7pAijH9VxrqvhvcxX_w/viewform?usp=pp_url

En vous espérant nombreuses.           

Fraternellement, Isabelle et Virginie

Doyenné des portes de l’ouest lyonnais

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance » (Lc 16, 19-31)

Le saint du jour