Home » Accueil » ÉDITORIAL – 6 janvier 2019 – Année C dimanche de l’EPIPHANIE DU SEIGNEUR

ÉDITORIAL – 6 janvier 2019 – Année C dimanche de l’EPIPHANIE DU SEIGNEUR

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille Paroissiale 2019-02

Ils viennent de loin

Nous célébrons dimanche 06 janvier l’Épiphanie, c’est-à-dire la manifestation de Dieu à toutes les nations. « Épiphanie » veut dire « manifestation ».

Les mages sont le signe que Dieu se manifeste à
toutes les nations. Ils viennent de loin pour adorer le roi
nouveau-né. L’occasion nous est donc donnée de nous
souvenir de l’hospitalité que Dieu nous fait en nous
accueillant auprès de lui. Hospitalité à laquelle nous
sommes invités pour ceux qui nous rejoignent dans la
communauté.

Comme des jeunes de nos paroisses sont partis à
Madrid avec la communauté de Taizé, accueillis par les
madrilènes dans leur propre maison, je reprends les propos
du Frère Aloïs, prieur de Taizé, à propos de l’hospitalité,
« qui a permis à certains, sans le savoir, de recevoir des
anges (Hb. 13,2) »

Nous savons que notre communauté est attentive
aux migrants, puisqu’elle participe à leur accueil et à leur
vie quotidienne à l’hôtel Formule un, à La Tour de Salvagny.
Je veux insister sur l’accueil le plus simple dans nos églises,
qui trouve place dans l’enseignement de Frère Aloïs : « Les
paroisses et les communautés locales ont vocation à réunir
une diversité de générations et d’origines sociales ou
culturelles. Il y a là un trésor d’amitié, parfois trop caché, à
faire fructifier. Si chaque Église locale était comme une
famille accueillante, où nous pouvons être nous-mêmes,
avec nos doutes et nos questions, sans craindre d’être
jugés… ». Frère Aloïs lance un appel, il s’adresse aux jeunes,
mais tous nous pouvons le recevoir : « soutenons (…) la vie
de la communauté chrétienne. Notre petit groupe serait-il
attentif, par exemple, à ceux qui viennent à la célébration
dominicale sans-y connaître personne ? » La question est
posée à toute communauté aujourd’hui. Posée par frère
Aloïs aux jeunes de toute l’Europe, elle manifeste que la
question se pose dans de nombreux endroits. Il nous
appartient d’y répondre par des moyens simples, afin que
la présence de « Dieu avec nous », soit manifestée à tous
par l’amour vécu dans la communauté.


Père Bertrand Carron.

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Vous verrez les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme » (Jn 1, 47-51)

Le saint du jour