Home » Accueil » ÉDITORIAL – 14 juillet 2019 – Année C 15ème Dimanche du Temps Ordinaire

ÉDITORIAL – 14 juillet 2019 – Année C 15ème Dimanche du Temps Ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille Paroissiale 2019-29

‘’Alléluia. Alléluia ! Que le Père de notre Seigneur Jésus Christ, ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur, pour que nous percevions l’espérance que donne son appel’’.

Vacances

Ça y est, elles sont vraiment là, les vacances. Le rythme change, les personnes et les familles s’éparpillent pour quelques semaines. Vacances, cela veut dire « vide ». Quelque chose est vacant. Nous nous empressons bien sûr de remplir ce vide avec énergie. Les voyages, les visites en famille, toutes sortes d’activités qui rompent avec le quotidien.

Pourtant, il est bon que le vide demeure quelque peu. Il est possible d’aller le chercher dans quelque monastère. Les fidèles qui le peuvent sont appelés à faire une retraite au moins par an. Les vacances d’été sont un bon moment pour cela.

Même sans partir en retraite dans le silence du monastère, il est bon de prendre davantage le temps de la prière, et de la messe dominicale et en semaine, puisque les obstacles habituels ont disparu !

En fait il est souvent plus difficile d’établir une prière régulière en vacances, lorsque les emplois du temps sont chamboulés. Tout de même, l’occasion est donnée de profiter de ce temps pour s’approcher de Dieu. Enfin dans le vide de l’été, il faut penser à ceux qui ne peuvent pas partir, du fait de la maladie, du handicap, ou de leur métier. En été plus encore que d’habitude, il faut prendre soin de ceux qui peuvent se sentir abandonnés dans l’absence de leurs proches.

En tout cas, que ce temps d’été soit un temps où Dieu se fait plus proche dans le silence et la contemplation du monde qui nous entoure, lorsque nous quitterons les plages noires de monde. Bonnes vacances à toutes et tous, donc.

Père Bertrand Carron

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir » (Lc 17, 7-10)

Le saint du jour