Home » Accueil » ÉDITORIAL – Dimanche 2 mai 2021 – 5ème dimanche de Pâques – année B

ÉDITORIAL – Dimanche 2 mai 2021 – 5ème dimanche de Pâques – année B

Retrouvez toutes les informations dans la feuille hebdomadaire N°19

Présence du Seigneur

Il est difficile de reconnaître le Seigneur présent au milieu de nous. Lorsqu’il se présente à Paul sur le chemin de Damas, il dit : « Je suis Jésus que tu persécutes ». Donc pour Paul, et ensuite pour toute la tradition, l’Eglise est identifiée à Jésus ressuscité. Car Paul n’a pas connu Jésus de Nazareth, mais seulement les disciples – qu’il envoyait en prison.

Nous avons à faire le même chemin de conversion, sans cesse. Reconnaître Jésus dans ceux qui sont avec nous disciples du Seigneur. Jésus est réellement présent dans le frère qui se trouve à côté de moi. C’est une question de foi, qui emporte des conséquences dans notre vie de tous les jours.

L’institution de l’Eucharistie

Les Evangiles nous présentent le lavement des pieds comme équivalent de l’institution de l’Eucharistie. Ce n’est pas un hasard si trois Evangiles racontent le dernier repas de Jésus, avec l’institution de l’Eucharistie, quand Saint Jean raconte, au cœur de ce repas, le lavement des pieds. Il s’agit de se laver les pieds les uns aux autres. Il n’y a pas d’Eucharistie sans amour du frère.

Cet amour du frère se nourrit de l’Eucharistie, et rend l’Eucharistie possible. Je viens présenter mon offrande avec tout l’amour possible pour les frères qui m’entourent. Cet amour s’exprime au premier degré dans la communauté rassemblée. Nous avons de la tendresse les uns pour les autres. Cet amour du frère se manifeste par les gestes d’amitiés et la convivialité qui accomplissent la vie de la communauté. Notre service de la communauté n’est jamais une charge, mais toujours une joie, car il manifeste concrètement l’amour que nous avons les uns pour les autres. Si nous n’avons pas d’amitié les uns pour les autres en dehors de l’assemblée dominicale, alors il est difficile de croire que nous avons de l’amour les uns pour les autres.

Dans mon Equipe Notre Dame, l’amour que nous avons les uns pour les autres est vérifié par les rencontres gratuites qui ont lieu entre nous, en dehors des réunions prévues par le mouvement. Cette gratuité montre que nous ne sommes pas unis par un objectif commun, ou un mouvement auquel nous adhérons. Nous sommes réunis par amour, au nom du Christ. Il en est de même en paroisse. Nous sommes réunis par amour, avec tendresse.

Nous célébrons l’Eucharistie pour être dans l’amour même de Dieu, nous aimant les uns les autres comme Jésus nous a aimés. Alors Jésus le Christ est reconnaissable au milieu de nous, il a le visage de chacun.

Père Bertrand Carron

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « C’en est fini de Satan » (Mc 3, 22-30)

Le saint du jour