Home » Posts tagged 'Bikfaya'

Tag Archives: Bikfaya

ÉDITORIAL – dimanche 17 juin 2018 – Année B 11ème dimanche du Temps ordinaire

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille Paroissiale 2018-25

Fête diocésaine et jumelage avec Bikfaya

Abondance de biens ne nuit pas, dit-on. Dans la paroisse de l’Esprit Saint des Portes de Lyon, le 22 juin prochain, ce dicton pourra se vérifier. Vous aurez un vrai choix entre la fête diocésaine qui se déroulera au Palais des sports de Gerland, et un modeste concert de jazz à la maison paroissiale de Charbonnières, pour financer le voyage au Liban de huit paroissiens dans le cadre de notre jumelage avec la paroisse de Bikfaya.

La fête diocésaine aura sa deuxième partie le samedi matin, avec les ordinations à 10h00 de quatre diacres en vue d’être prêtres et six nouveaux prêtres. Dans des genres et des échelles différentes, ce sont deux bonnes raisons de nous réjouir de ce qui arrive dans notre paroisse et dans notre diocèse.

(suite…)

ÉDITORIAL – dimanche 1er avril 2018 – Année B

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille Paroissiale 2018-14

Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Une annonce que nous proclamons chaque année, une annonce qui porte en son sein le mystère, le génie et la merveille de la foi chrétienne, comme le note clairement saint Paul :

« Et si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est votre foi » (1 Co 15, 17).

Chers paroissiens, cette foi est fondamentale pour notre existence chrétienne au Liban et elle a toujours constitué la cause de notre bataille durant des siècles pour rester des témoins libres sur notre Terre. Je m’adresse à vous en cette fête joyeuse pour vous présenter en quelques mots l’originalité de la liturgie pascale maronite.

Tout d’abord, il faut bien noter que la semaine sainte qui s’achève par la bonne nouvelle de la Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ constitue la pierre angulaire de l’année liturgique dans l’Église maronite.

Si la liturgie de l’Église latine se concentre sur la Passion du Christ et sur le Vendredi Saint, celle des Églises orientales, surtout les orthodoxes entre elles, se focalise par contre sur la Résurrection. Or, la liturgie de l’Église maronite qui est une Église catholique orientale se distingue par le fait qu’elle est construite autour de la spiritualité du Samedi Saint. En effet, toutes les prières liturgiques dégagent l’odeur de l’attente et du silence méditatif jusqu’à la Résurrection.

(suite…)

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « À cette génération il ne sera donné que le signe de Jonas le prophète » (Lc 11, 29-32)

Le saint du jour