Accueil » Accueil » ÉDITORIAL – dimanche 31 décembre 2017 – Année B

ÉDITORIAL – dimanche 31 décembre 2017 – Année B

Retrouvez toutes les informations dans: Feuille Paroissiale Semaine 1

Une fête qui dure huit jours !

Dans notre calendrier liturgique, deux fêtes sont très particulières.

  • D’abord la fête de Pâques, est la plus grande entre toutes les fêtes.
  • Puis la fête de Noël, qui brille dans la nuit, illuminant déjà de la lumière de Pâques.

Pour ces deux fêtes, la joie est telle qu’il ne suffit pas d’un seul jour pour la célébrer.

Pour ces deux fêtes, nous restons huit jours dans la joie de la fête : c’est l’Octave de Noël.

Les messes sont célébrées au maximum de leur solennité chaque jour. C’est dimanche tous les jours.

L’office également est le même chaque jour. Les psaumes sont ceux des jours de solennité.

C’est dire à quel point l’intervention de Dieu dans l’histoire vient interrompre le train-train de nos existences. Il est bon de découvrir, ou de redécouvrir sans cesse, que nous sommes appelés à nous réjouir de l’action de Dieu pour nous.

La liturgie a ce rôle : manifester dans notre vie la présence de Dieu qui agit pour nous. Sans cela, il est beaucoup plus difficile de percevoir le bien que Dieu veut nous faire.

Dans la liturgie se fait une rencontre réciproque entre la liberté de Dieu et celle de l’homme. Nous venons librement célébrer notre Dieu qui nous sauve par Jésus-Christ, et le Seigneur manifeste à chacun sa puissance souveraine pour guérir et sauver.

Vivons donc dans la joie de Noël avec intensité, dans la rencontre de Dieu qui nous donne son Sauveur.

Père Bertrand Carron

Heureuse année nouvelle à tous !

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Jésus appela ceux qu’il voulait pour qu’ils soient avec lui » (Mc 3, 13-19)

Le saint du jour