Accueil » Accueil » ÉDITORIAL – dimanche 24 septembre 2017 – Année A

ÉDITORIAL – dimanche 24 septembre 2017 – Année A

Retrouvez toutes les informations dans : Feuille paroissiale hebdomadaire N°39 17.09.24

Ouvriers de la dernière heure, ou bien ?

En lisant cet Évangile, je pense au propriétaire de la vigne. S’agit-il des ouvriers, ou du propriétaire ?

Le propriétaire de la vigne me fait penser aux curés de tous les temps : en train sans cesse de chercher des collaborateurs pour sa mission. Sans arrêt il sort et ressort : très tôt le matin, puis plus tard dans la matinée, puis dans l’après-midi, puis quand la journée est presque finie !

Inlassablement, le propriétaire recherche des ouvriers pour sa vigne. Et sans cesse il en trouve.

Je ne voudrais pas me prendre pour le propriétaire – je serais plutôt un vigneron ayant à rendre des comptes au propriétaire sur les rendements de la vigne. Tout de même, dans la charge du curé, entouré de son équipe d’animation pastorale, se trouve au cœur la recherche de la bonne mission pour chacun des paroissiens. Et tous ont leur place.

Le Pape François insiste pour dire que tout chrétien est « disciple-missionnaire ».
Voici ce que l’on trouve sous la plume de Dietriech Bonhoefer (De la vie communautaire, Labor et fides, 2007, p 82) :

« Dans une communauté chrétienne, tout tient au fait que chacun devienne un maillon indispensable d’une chaîne. C’est seulement lorsque tous les anneaux tiennent, jusqu’au plus petit, qu’une chaîne ne peut être brisée. (…) C’est pourquoi une communauté sera avisée d’assigner à chacun une tâche déterminée, afin qu’aux heures de doute personne ne puisse se sentir inutile et inutilisable »

En ce temps de reprise, il est temps d’appeler, inlassablement.

Père Bertrand Carron

Diocèse de Lyon

RSS L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Rendez droits les sentiers du Seigneur » (Mc 1, 1-8)

Le saint du jour