Home » Accueil » Denier du culte

Denier du culte

Dimanche des Rameaux

La quête du dimanche

Avec ce que nous donnons à la quête pendant la messe, nous allons pouvoir payer le chauffage, les feuilles hebdomadaires, le bulletin paroissial, l’électricité, et quelques autres petites dépenses, mais c’est tout.

Le Denier du Culte

Cependant, avec la quête du dimanche, nous n’allons pas pouvoir payer le traitement des prêtres de la paroisse et du diocèse, ni les formations des séminaristes, ni la prise en charge des prêtres retraités : ce financement-là, comme beaucoup d’autres, c’est le Denier qui doit l’assurer.

L’Eglise et les prêtres sont toujours disponibles, toujours à notre écoute. Pensons aux messes, aux sacrements, au scoutisme, au MCR, aux aumôneries de maisons de retraite, …

Une personne sur deux !

Et pourtant, il y a un chiffre que nous devons connaître : d’après les moyennes nationales, une personne sur deux de toute assemblée dominicale ne donne pas au Denier, et la nôtre en fait partie. Une question à se poser : pourquoi est-ce que moi, catholique pratiquant, je ne donne pas au Denier ? Si nous n’avons pas de réponse satisfaisante à cette question, nous pouvons prendre une enveloppe à l’église et faire un don.

Donner c’est simple !

Sur Internet, nous pouvons aller sur :

  • donnons-lyon.catholique.fr
  • nous pouvons donner par CB,
  • nous pouvons mettre en place un prélèvement automatique pour ne pas avoir à y penser.

Dans notre paroisse, nous sommes tous concernés par cette question du Denier, toute l’année : si nous sommes dans notre église pour la messe, si nous sommes heureux d’avoir un prêtre pour célébrer le samedi soir ou le dimanche, c’est que nous faisons partie de l’Eglise catholique et que nous avons la responsabilité de la faire vivre et grandir.

Alors, sentons-nous tous concernés !

Nous vous remercions !

Diocèse de Lyon

Flux L’Evangile quotidien

  • Évangile : « Vous verrez les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme » (Jn 1, 47-51)

Le saint du jour